Mémoire HEC
 
Accueil  >  Méthodologie >  Quelle méthodologie mettre en place ? >> Administration <<
 
Quelle méthodologie mettre en place ?
Diane - 20 avril 2004

Une fois notre projet de recherche défini, il a été essentiel de choisir une méthodologie pertinente et adaptée. Compte tenu de la nature du sujet et des délais impartis, notre travail de recherche s’appuie d’une part sur une recherche documentaire et d’autre part sur des enquêtes menées auprès des acteurs concernés (entretiens ou questionnaires écrits). Il nous a semblé essentiel de séquencer ce travail documentaire ; la recherche de documentation sur les festivals étant un prérequis aux éventuelles interviews des acteurs.

Cette recherche documentaire s’est inscrite donc dans deux axes principaux : le recensement de la littérature théorique sur la question des festivals et la collecte d’informations relatives aux trois manifestations étudiées.

Il existe peu d’ouvrages théoriques portant sur le phénomène des festivals en France et sur leur impact en terme de tourisme culturel et de développement local. Quelques articles nous ont pourtant permis de mieux formaliser nos hypothèses et structurer notre étude.

La collecte d’informations sur les festivals s’est avérée plus aisée : sites internet, revue de presse, documentation fournie par les organisateurs des festivals... Nous avons rassemblé la somme d’informations collectées dans un tableau comparatif des trois festivals. Ce tableau présente les caractéristiques clés(essentiellement des données factuelles sur le budget, la fréquentation, les infrastructures touristiques, l’accès...). La construction de ce tableau a suscité de nombreuses questions et a facilité la préparation des entretiens.

En effet, parallèlement à cette recherche documentaire, il a fallu identifier les personnes susceptibles d’être interrogées dans le cadre de notre mémoire. Plusieurs « catégories » d’acteurs ont été identifiées :
-  les directeurs de festivals,
-  les élus locaux (responsables selon les cas de la culture ou de la communication)
-  le ministère de la culture (et les DRAC),
-  les offices de tourisme des sites concernés,
-  des agences de voyage spécialisées dans le tourisme culturel.

Ces différentes catégories correspondent aux trois dimensions définies dans le sujet : artistique, économique et politique.

Contrairement à ce qui était initialement prévu, nous n’avons pas contacté les chambres de commerce régionales ni les chambres des métiers ; en effet la valorisation des festivals n’apparaît pas comme l’une de leur priorité.

Pour chaque type d’acteurs, un questionnaire type a été rédigé. Selon la disponibilité de nos interlocuteurs et leur localisation géographique, l’une des deux options de l’interrogation (entretien ou envoi d’un questionnaire écrit) a été retenue.


Articles dans la même rubrique :
Projet de plan n°1 - 10 mai 2004
Guide des entretiens - 20 avril 2004
Projet de recherche 1 - 30 mars 2004
Projet de recherche 2 - 30 mars 2004
CR Réunion Alain Busson - 30 mars 2004
 
Brèves dans la même rubrique :
rédaction du mémoire - 16 mai 2004
 
Résumé  |  Plan